Les pièges insecticides

Introduits sur la marché français en 1997, les pièges insecticides constituent une innovation majeure dans la lutte contre les termites.


Piège externe,
Société ENSYSTEX


Piège interne,
Société Dow AgroSciences

En effet, alors que les techniques précédemment décrites visent à protéger le bâtiment , les pièges insecticides visent aussi directement les insectes en tentant d´éliminer les colonies ou les termitières.

Leur principe de fonctionnement est basé sur la biologie et le comportement social de l´insecte.
Lorsque les termites ouvriers au cours de leur prospection à la recherche de cellulose, entrent en contact avec les pièges (contenant un substrat appétant) installés régulièrement autour et à l´intérieur du bien à protéger, ils créent une voie de communication alimentaire avec l´ensemble de la colonie.
En introduisant dans les pièges "connectés" un produit insecticide aux caractéristiques bien définies, l´opérateur utilise les termites ouvriers comme vecteurs de la diffusion du produit à l´ensemble de la termitière.

L´efficacité des techniques de type piège dépend étroitement de la mise en œuvre du procédé, ainsi que de l´espèce de termite que l´on cherche à détruire. Pour certaines espèces, le substrat peut se révéler non appétant et dans ce cas les termites ouvriers n´assureront pas la diffusion de l´insecticide au sein de leur colonie. Pour d´autres espèces, le piège ou l'un de ses éléments peut constituer une perturbation suffisante pour entraîner une modification du comportement de l´insecte, qui fuira le système malgré la présence d´un substrat cellulosique.

Seule la compétence d´entreprises spécialisées et formées à cette technique garantit la réussite de l´opération, qui intervient généralement plusieurs mois après l´installation des pièges.

Cette technique est aujourd´hui référencée dans les prescriptions techniques CTB-A+.

Barrière chimique . Barrière physico-chimique . Barrière physique . Piège insecticide